Le Chapelier Toqué

Complètement toqué, en effet !

Vous pensiez connaître son visage, mais il vous réserve bien des surprises ! Une description s’appliquant au Chapelier Toqué (parfois aussi appelé « Chapelier Fou »), le compagnon du Lièvre de Mars, que rencontre Alice au Pays des Merveilles, mais également au bar du même nom, situé Place Saint Pierre. Un lieu piéton, offrant donc, la nuit venue, une grande terrasse, mais c’est à l’intérieur que la folie se crée. Tout en longueur, on monte quelques marches pour ensuite longer un imposant bar derrière lequel le patron, Vincent, également musicien au sein d’un groupe math rock, vous servira des pintes dans d’imposants verres. Plus loin, assis derrière un petit bureau, un DJ alterne classiques grunge et obscures compositions funk, le regard plongé vers l’écran de son ordinateur, lunettes de soleil sur le front. Une petite faim ?

Pas de souci, une machine à hot dogs tourne à plein régime, et il n’est pas rare que le lieu propose des dégustations d’huîtres. Ici, aucune prise de tête : on entame la discussion très librement, une bière bio locale à la main, accoudé au long comptoir niché sous de belles et imposantes voûtes de pierre. Les concerts sont organisés selon les coups de coeur, les envies du patron, et l’été, il n’est pas rare que la foule s’amasse à l’entrée (quand les musiciens ne s’y installent tout simplement pas). Le Chapelier Toqué n’est pas le plus sexy, ni le plus connu des bars. Il ne possède pas la plus grosse carte, le plus large éventail de bières, ni le meilleur son. L’essentiel, son essentiel, est ailleurs. Le Chapelier Toqué est fou, on ne sait jamais ce qu’il va s’y passer, qui on va y croiser. Un saut dans l’inconnu donc.

Nico Prat