Les Arcandiers

Bistrot Gastro Déco

Commençons par une définition : qu’est-ce qu’un arcandier ? Au départ, le terme désigne une personne travaillant sans répit, entreprenant bien davantage qu’il ne devrait le faire. Par la suite, le mot changea progressivement de sens, pour finalement exprimer l’opposé : un arcandier, en 2018, ne rentre jamais chez lui, prolongeant la fête et le plaisir plus que de raison. Et Les Arcandiers ? Un peu pareil. Tandis qu’en cuisine et en salle, c’est la course (le restaurant est régulièrement complet, pensez à réserver, sinon, le sourire de la patronne sera en option), le client épicurien, lui, s’y arrêtera souvent. On tente d’y goûter les mille merveilles présentes à la carte (la carte des vins est absolument démente, à l’image des tapas servies, mais aussi de la terrine maison, du pâté aux pommes de terre, des fromages), on profite d’un décor pour le moins surprenant.

En effet, on a le sentiment de déjeuner au beau milieu d’un salon d’antiquaire. Une immense affiche d’une marque oubliée de bretelles et de ceinture domine le grand restaurant. Plus loin, une statue de boxeur semble défier votre appétit. Une mappemonde illumine le tout, tandis que dans un coin du restaurant, affalé sur le canapé, un adorable chien, mascotte du lieu, regarde les plats passer, comme vous, avec envie. Sachez aussi que l’endroit, qui fut une boutique d’antiquaire durant trente ans, est une table prisée des artistes locaux comme de passage… quand ils ne sont tout simplement pas en concert entre les murs, à l’image de Jason Lytle, patron de Grandaddy, venu en 2015 accompagné de sa guitare. Plutôt cool, non ? Tout à l’image du lieu.

Nico Prat